Nuitées
Sponsor
Langue
  • French
  • Nederlands
  • Russian
  • English

Presque pas de remise pendant le Championnat Mondial du Jeu de Dames

Paul Oudshoorn, 12 mai 2011
Pendant le cinquième tour on commençait un peu plus tranquillement et quelques spectateurs étaient déçus parce qu’on s’attendait à un jeu plus spectaculaire.  Mais peu à peu la situation s’améliorait et les parties devenaient de plus en plus intéressantes.

Wiebe van der Wijk jouait son meilleur match jusqu’ici ….mais il perdait. Notre vedette local, pions noirs, s’était bien préparé au match contre Jean-Marc Ndjofang. Celui-ci présentait un de ses systèmes favoris au damier. Tout se passait comme Van der Wijk avait prévu et au quinzième déplacement il effectuait un déplacement douloureux : 15…..17-21.

Le Camerounais constatait que sa stratégie n’allait pas aboutir au résultat voulu à cause d’un déroulement vers une dame. Il fallait changer son plan. Maintenant l’ »Emmeloorder »savait imposer plus son influence au jeu. Après, Ndjofang racontait qu’il était mécontent de sa situation. Malheureusement van der Wijk n’avait pas de moyens de diriger le match vers une victoire. Après une erreur grave de l’Africain une situation se présentait au damier dans laquelle les deux adversaires avaient le même nombre de pions. Pourtant la situation était un peu moins favorable pour le Néerlandais. Un manque de temps entraînait une erreur extrêmement grave, ce qui provoquait la perte de ce match.

Jean – Marc Ndjofang

Georgiev-Schwarzman était une partie classique. L’équilibre se maintenait presque tout à fait. Après quelques déplacements intéressants Schwarzman s’imposait légèrement. Cette situation le permettait  de taquiner un peu son adversaire. Cette situation durait trois quarts d’heure environ. À la fin il y avait une égalité complète et la remise était inévitable.

Grande déception pour Pim Meurs. Initialement dans une situation gagnante contre Mor Seck. Il manquait la victoire, qu’il méritait, à cause d’un manque de temps. Dommage parce que plus tard il devait se contenter avec une remise.

Getmanski a des raisons aussi pour être mécontent. Sa partie contre Artykov était presque identique. Son jeu de position poussait l’Ouzbek en arrière et il s’emparait du centre.

La finition de Getmanski n’avait pas assez de qualité, le remise en était le résultat.

Tsjizjow ne va pas bien et semble avoir du mal à trouver des pièges pour ses adversaires.

Contre Silva de nouveau sans bonheur et match nul. D’ailleurs le Brésilien jouait formidablement.

Mogiljanski, de nouveau, n’avait la forme voulue contre Mouroduollo Amrilloew. L’Américain forçait son adversaire à un déroulement où les deux joueurs obtenaient une dame. Mogiljanski attrapait la dame noire en sacrifiant deux pions. Le spectateur sera l’expert de déterminer la valeur  de ce sacrifice.

En tout cas l’Américain se perdait complètement et perdait beaucoup de pions.

Enfin il perdait à cause d’un dépassement de temps.

La remise entre Dul et Virny était également importante pour le sommet du classement.

Le Mongolien contrôlait L’Allemand parfaitement et indiquait ainsi que c’était agréable pour lui d’être en tète partagée du championnat mondial.


Main Sponsor
Bannière
Sponsors
Bannière
Bannière
Bannière
Bannière
Bannière