Nuitées
Sponsor
Langue
  • French
  • Nederlands
  • Russian
  • English

Un sixième tour passionnant

Hein Meijer, 13-05-2011.
Les participants sont maintenant en pleine forme. Contrairement aux tours précédents les joueurs ne réfléchissaient presque pas sur l’ouverture ou comment y répondre. Seulement Domchev avait quelques difficultés à trouver son premier déplacement. Son adversaire était Roel Boomstra ce qui explique ses réflexions. Boomstra s’est manifesté comme un joueur fort pendant les matchs précédents. Il faut constater que Boomstra n’a pas encore fait de graves fautes. Domchev éprouvait dès le début une pression. Son jeu était complètement défensif. Après une lutte dure et fatigante, il obtenait ce qu’il voulait: remise.

Mogiljanski était d’avis qu’il avait perdu assez de matchs pendant le tournoi. Son adversaire Wirny est quelqu’un qui n’aime pas les risques. Mogiljanski jouait correctement comme le faisait aussi Wirny. Ce dernier remarque est un peu superflu.

Sur les autres damiers il y avait beaucoup de combativité. Les ouvertures étaient intéressantes. Le public et les démonstrateurs se régalaient. Malheureusement il n’y avait pas assez de temps de regarder amplement toute cette beauté.

Wiebe van der Wijk jouait de nouveau une partie excellente. Cette fois il avait un adversaire redoutable Guntis Valneris. Celui-ci voulait éviter une remise à tout prix ce qui lui devenait presque fatal. Après une combinaison fantastique les chances pour Wiebe van der Wijk étaient très favorables. Mais le manque de temps et une situation insensée au damier le conduisaient à une remise.

Gantwarg ne voyait pas la possibilité d’une rupture, Boezjinski ne la voyait pas non plus de sorte que le résultat était une partie nulle. Une remise remarquable entre Dul et Getmanski. C’était une partie explosive. À un moment donné le Mongolien devait prendre la fuite dans une grande finale avec un pion de moins.

Pim Meurs et Ndjofang se combattaient dans une partie magnifique. Plein d’élan ils cherchaient l’attaque. La remise était un plaisir pour le public. Baljakin réussissait à remporter sa première victoire contre Seck. Pendant toute la partie il n’y avait pas de problèmes pour les deux adversaires mais à cause des raisons non distinctes l’Africain se paniquait. Alexander ramassait le petit cadeau sans gêne. Schwarzman l’a reporté sur le Brésilien fort Silva pendant une partie classique.

Georgiev remportait une belle victoire contre Artykov. Artykov utilisait la même ouverture Keller qu’il avait jouée contre Schwarzman. Le public et Alexander avaient l’idée que cette ouverture serait meilleure que la précédente. De nouveau Artykov n’avait pas les moyens de montrer les bienfaits de la stratégie obscure de Keller. Le pion 25 est réputé d’être un obstacle pour le pion blanc entouré. Après l’ouverture, grâce à un jeu très fort, Georgiev arrivait à une position très avantageuse. Aussi personne ne s’étonnait que Artykov s’effondrait au cours du match. Le guerrier se sentait frais comme un gardon dans cette guerre de Dames. Maintenant il est en tête du classement de ce tournoi. Pour la première fois. Va-t-il encore céder cette position ?

Main Sponsor
Bannière
Sponsors
Bannière
Bannière
Bannière
Bannière
Bannière